Parution de Perles, Chi Ta-wei (littérature)

Nous avons le plaisir de vous annoncer la publication de la traduction du recueil de nouvelles Perles, de l’écrivain taïwanais Chi Ta-wei 紀大偉, dans la collection « Taiwan Fiction » de l’Asiathèque : https://www.asiatheque.com/fr/book/perles

Simultanément à cette parution, l’Asiathèque propose également une réédition dans un nouveau format de Membrane, du même Chi Ta-wei : https://asiatheque.com/fr/book/membrane

Présentation de l’éditeur :
Une foule d’êtres insolites, sirènes, faunes, androïdes, mangeurs d’insectes, enquêteurs intergalactiques, rôdent dans les pages de ce recueil de nouvelles. Avec son écriture expérimentale mais toujours sensible, Chi Ta-wei invente des mondes à venir qui, tout en ressemblant étrangement au nôtre, révèlent les poisons qui le rongent et s’efforcent d’en trouver les antidotes. Après Membrane, roman de science-fiction puissant et poétique sur les mutations du corps et de la mémoire, il interroge ici les dérives de nos sociétés techniciennes et la normativité de nos identités.

Chi Ta-wei (né en 1972) est l’une des voix singulières de la littérature mondiale de l’imaginaire. Il est l’auteur de plusieurs romans et nouvelles fantastiques et de science-fiction. C’est une figure importante des mouvements de défense de la cause homosexuelle sur l’île de Taiwan. Membrane (publié en français par L’Asiathèque en 2015 et par Le livre de poche en 2017) est considéré comme le premier roman « SF queer » de langue chinoise.

(traductions d’Olivier Bialais, Coraline Jortay, Pierrick Rivet et Gwennaël Gaffric)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.