Archives de catégorie : Actualités études taïwanaises

CONFérence F. Jagou « La contribution de Gongga Laoren (1903-1997) à la diffusion du bouddhisme tibétain à Taïwan » (29 janvier, Musée Cernuschi )

La SEECHAC (Société Européenne pour l’Etude des Civilisations de l’Himalaya et de l’Asie Centrale) annonce la tenue de la conférence suivante :

La contribution de Gongga Laoren (1903-1997) à la diffusion du bouddhisme tibétain à Taïwan par
Fabienne Jagou Directeur de recherche EFEO

La conférence se tiendra le 29 janvier 2019, à 18h00, dans l’auditorium du premier étage, au Musée Cernuschi (7, Avenue Velasquez, 75008 Paris)

 

cONFérence de f. Mengin « Représenter un État non reconnu : le métier de diplomate taïwanais » (29 janvier, ehess)

Dans le cadre du cycle de conférences « Perspectives taïwanaises », Madame Françoise Mengin, directrice de recherche au CERI (Sciences po) donnera une conférence sur le thème : Représenter un État non reconnu : le métier de diplomate taïwanais

La conférence aura lieu le mardi 29 janvier de 17h00 à 18h30 dans la salle A7-37 (EHESS, 54 bd. Raspail 75006).

Rencontres avec l’écrivain taïwanais Huang Chong-kai

A l’occasion de la parution aux éditions L’Asiathèque de la traduction française de son premier roman, Encore plus loin que Pluton, l’écrivain taiwanais Huang Chong-kai [黃崇凱] effectuera du 16 au 21 novembre une tournée en France et en Belgique, a annoncé la maison d’édition.

Traduit par Lucie Modde, Encore plus loin que Pluton narre l’histoire de deux hommes – un professeur d’histoire et un jeune intellectuel – aux vies incertaines et aux souvenirs entremêlés et des personnages qui gravitent autour d’eux : une mère en phase terminale, des jumeaux imaginaires, une mystérieuse fille de Neruda ou un improbable empereur d’Amérique.Qui est le personnage et qui est l’écrivain ? Ou bien s’agit-il du même être qui s’invente une double vie pour briser l’atonie de son quotidien ?Comme Pluton, expulsée en 2006 de la liste des planètes du système solaire, l’identité, l’histoire et la mémoire sont sans cesse réécrites, repoussées, suspendues à un fil.

Acclamé par la critique à sa sortie à Taiwan en 2012, ce roman a donné lieu version en chinois simplifié en Chine en 2013. La traduction française sort le 14 novembre.

A cette occasion, Huang Chong-kai sera le 16 novembre à la librairie Le Phénix, à Paris, en compagnie de sa traductrice Lucie Modde; et les 17 et 18 novembre au Salon de l’Asie, à Lyon, participant à deux tables rondes portant sur « La culture populaire à Taiwan » et « Les fake news en Asie », aux côtés de Gwennaël Gaffric, directeur de la collection Taiwan Fiction chez L’Asiathèque.

Le 19 novembre, il donnera à l’Université libre de Bruxelles (ULB), en Belgique, une conférence sur le thème « Nouvelles tendances de la littérature taiwanaise », avec Vanessa Frangville, titulaire de la chaire de sinologie à l’ULB, et Gwennaël Gaffric. Le même jour, il assistera à l’ULB à la projection du film The Great Buddha + de Huang Hsin-yao [黃信堯].

Le 20 novembre, l’écrivain sera à l’Université de Gand, en Belgique, pour une conférence sur le thème « The Future of Taiwan Literature and Society », avec Bart Dessein, professeur de langue et culture chinoises à l’Université de Gand, et Gwennaël Gaffric. Le 21 novembre, c’est à la librairie L’Architecte, à Bruxelles, qu’il donnera rendez-vous aux lecteurs, avec Vanessa Frangville, Gwennaël Gaffric et Kevin Henry (Université de Mons).

Cette tournée est organisée en partenariat avec le ministère de la Culture de Taiwan, l’Université libre de Bruxelles, le Bureau de représentation de Taipei en Belgique et auprès de l’Union européenne, et le Centre Culturel de Taiwan à Paris.

Conférence « Regard sur les échanges inter-détroit et la jeunessedans les études taïwanaises en Chine »

La deuxième conférence du cycle « Perspectives taïwanaises », organisé par  le programme French Taiwan Studies, aura lieu le vendredi 9 novembre 2018 de 15h00 à 16h30 dans la salle 1 de l’EHESS (54, bd. Raspail). Les professeurs Zhang Baorong (張寶蓉), Chen Chao (陳超) et Xiao Rikui (蕭日葵) feront une présentation sur le thème: 

Regard sur les échanges inter-détroit et la jeunessedans les études taïwanaises en Chine

Conférence « Y a-t-il une place pour une identité taïwanaise dans la société internationale ? »

La première conférence du cycle « Perspectives taïwanaises », organisé par Samia Ferhat, aura lieu le 29 octobre 2018 de 15h00 à 16h30 dans la salle A7-37 de l’EHESS (54, bd. Raspail). Monsieur l’Ambassadeur Wu Chih-Chung, Représentant de Taïwan en France fera une présentation sur le thème :

Y a-t-il une place pour une identité taïwanaise dans la société internationale ?

SOAS Centre of Taiwan Studies (2018 Taiwan Studies Summer School)

During the week of 9 July – 13 July 2018, SOAS Centre of Taiwan Studies will be holding our 11th Summer School with a particular focus on Taiwan Indigenous Studies. The summer school will be open to all with an interest in Taiwan Studies including members of the public outside of SOAS. Those interested in attending are welcome to attend all 5 days or pick and choose which days/talks are of particular interest and register accordingly.

The summer school programme is now available for view online at:

https://www.soas.ac.uk/taiwanstudies/summerschool/

If you would like to register to attend, please register your interest now using the following link:

https://goo.gl/forms/qFCRhdtw6C8l7xNo1

Troisième prix Christian Ricourt du Jeune chercheur francophone en études taïwanaises remis à Pierrick Rivet

À l’occasion des Journées annuelles des jeunes chercheurs francophones en études taïwanaises organisées par l’AFET à l’Université de Montpellier-Paul Valéry, a été remis le prix Christian Ricourt 2018 du Jeune chercheur francophone en études taïwanaises à Pierrick Rivet, pour son travail sur la littérature « tongzhi » à Taïwan.

Félicitations à lui !

Journées jeunes chercheurs en études taïwanaises (Montpellier, 8-9 mars 2018)

Programme des journées jeunes chercheurs francophones en études taïwanaises 2018 à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3

Journées d’études organisées par lʼAssociation Francophone dʼEtudes Taïwanaises (AFET), en collaboration avec le département dʼethnologie (U. Montpellier III), le Centre dʼEtudes et de Recherches Comparatives en Ethnologie (LERSEM-CERCE, U. Montpellier III), le Centre de Recherche sur la Chine (CRC) de lʼInstitut de Recherche Intersite en Etudes Culturelles (IRIEC, U. Montpellier III) et la Direction des Relations Internationales et de la Francophonie (DRIF, U. Montpellier III), avec le soutien financier du Bureau de Représentation de Taipei en France, du Ministère de l’Éducation de la République de Chine (Taïwan) et avec la participation de l’Association Française d’Ethnologie et d’Anthropologie (AFEA)

Jeudi 8 mars
13h30-14h00

Présentation des journées d’études et du 3e prix Christian Ricourt du Jeune chercheur francophone en études taïwanaises

Jérôme Soldani, président de l’Association Francophone d’Études Taïwanaises ; Magali Demanget, Directeur du département d’ethnologie, Université Paul-Valéry Montpellier 3 ; Ma Jun, MCF à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 et Ghislaine Gallenga, présidente de l’Association française d’ethnologie et d’anthropologie (AFEA)

14h00-14h45

Chen Ying-Hsueh, Université Paris-Nanterre

Promouvoir l’accès des femmes en politique : Le cas taïwanais

14h45-15h30

Béatrice Zani, Université Lumière Lyon 2

Géographies communicationnelles, espaces migrants et transnationalisme : le cas du commerce Wechat parmi les « sœurs » chinoises à Taïwan

15h30-15h45

Pause café

15h45-16h30

Pierrick Rivet, Université Paul-Valéry Montpellier 3

La littérature ku’er酷兒文學 à Taiwan : sous genre de la littérature tongzhi 同志文學

16h30-17h15

Chih-ching Gesse, INALCO

Taiwan de l’écrit à l’image : de la nouvelle « Fleur d’amour solitaire » de Bai Xianyong à son adaptation cinématographique par Lin Qingjie

17h15-18h00

Lee Ju-ling, Université de Genève

Ordre moral et hiérarchie coloniale : pudeur et contrôle policier à Taiwan pendant la période coloniale

18h15

Assemblée Générale de l’Association Francophone d’Études Taïwanaises

 

Vendredi 9 mars
09h00-09h45

Liu Chunya, Université Paris 1

La stratégie de l’État dans la politique des zones industrielles de Taïwan et ses conséquences après la Seconde Guerre mondiale

09h45-10h30

Yi-zhen Alexandra Lin, National Taiwan University

L’histoire à travers l’espace : Étude préliminaire des lieux oubliés de la terreur blanche

10h30-10h45

Pause café

10h45-11h30

Wen Wang, Université Paul-Valéry Montpellier 3

La modernité dans la poésie taïwanaise des années 1950 et 1960 : le cas de Lin Hengtai

11h30-12h15

Fanny Caron, Université Aix-Marseille

Vulung et l’orature Paiwan : par le passé et pour l’avenir

12h15-14h00

Repas

14h00-14h45

Agathe Lemaître

Sur les traces de la panthère nébuleuse : Héritages et souvenirs au sein de l’ethnie Paiwan

14h45-15h30

Wu Jian-ching, Université Lumière Lyon 2

Ce que le gaga du groupe ethnique Atayal veut dire : recherches précédentes, situation présente et un retour à la théorie sociologique classique

15h30-16h00

Pause café et délibération du jury

16h00

Remise du 3e prix Christian Ricourt Jeune chercheur francophone en études taïwanaises

par Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Zhang Ming-zhong

 

 

 

 

Comité scientifique

Josiane CAUQUELIN, EHESS

CHANG Ti-Han, AFET, Université Lyon 3

Stéphane CORCUFF, IEP Lyon

Solange CRUVEILLÉ, Université Montpellier 3

Magali DEMANGET, Université Montpellier 3

Cédric FUENTES, AFET, EHESS

Gwennaël GAFFRIC, AFET, Université Libre de Bruxelles

Wafa GHERMANI, AFET, Université Paris 3

Yoann GOUDIN, Université de Grenoble

LIU Chan-yueh, Université Montpellier 3

MA Félix Jun, Université Montpellier 3

Françoise MENGIN, Science po Paris, CERI

Damien MORIER-GENOUD, Université de Grenoble

Jérôme SOLDANI, AFET, Université Montpellier 3

Elizabeth ZEITOUN, Academia Sinica

 

Contact : bureau@etudes-taiwanaises.fr

 

 

 

[SEMINAR] Regimes of memory in Today’s Taiwan: remembering the authoritarian era (23 February)

[SEMINAR] Regimes of memory in Today’s Taiwan: remembering the authoritarian era (23 February)

Vladimir Stolojan

14:00-16:00 pm

 Room B202,Research Center for Humanities and Social sciences,

Academia Sinica, Taipei

 

 Abstract /  

One of the salient characteristics of the postwar authoritarian era was the diffusion throughout the whole society of a unique identitarian and memorial narrative depicting the Party-state regime as the sole representative of an idealized China. This ends with the beginning of Taiwan’s democratization. From 1987 onwards, new paradigms gradually arose, articulated around the specificities of Taiwan, its multiculturalism or the experiences of groups whose voices were ignored or silenced by the former government. While the old official discourse quickly lost its prominence, it however did not disappear completely. The post 1987 politics of memory result in the contradictory recognition of both the victims of the dictatorship and the glory of Chiang Kai-shek and his son Chiang Ching-kuo. Following an approach articulated around the concept of “regime of memory”, this presentation analyses the dynamics behind the development of new post-democratisation memorial narratives.

Speaker /

Vladimir Stolojan-filipesco defended his Ph.D in September 2017 at Université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité. His main research interest focuses on the relationship between present-day Taiwan and the Party-state era. He addresses issues such as transitional justice, public narratives of the past and politics of memory.

The event will be chaired by Sébastien Billioud (CEFC Taipei).

The event will be held in English. Attendance is free but registration is necessary. Please send your name and surname at: cefc@gate.sinica.edu.tw

 

Conférence de Vladimir Stolojan, « Entre « chapeaux rouges » et « chapeaux blancs » : les mises en récit des expériences victimaires par les différentes associations d’anciens prisonniers de la Terreur blanche » (EHESS)

Centre d’Etude sur la Chine Moderne et Contemporaine

UMR 8173 Chine-Corée-Japon

Les Conférences des Taiwan Studies

Monsieur Vladimir Stolojan, docteur en sociologie, membre associé du CESSMA (Paris 7)

lundi 08 janvier 2018

Entre « chapeaux rouges » et « chapeaux blancs » : les mises en récit des expériences victimaires par les différentes associations d’anciens prisonniers de la Terreur blanche

Séminaire « Taïwan et ses lieux de mémoire »
18h30-20h00, salle 1
105, boulevard Raspail 75006 Paris (Métro : Sèvres-Babylone)