Archives de catégorie : Actualités études taïwanaises

Parution : Chantal Zheng, Taiwan Les enjeux du patrimoine et de la mémoire (PUAM)

Chantal Zheng, Taïwan : les enjeux du patrimoine et de la mémoire, 2019, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, 286 pages.

Résumé :

Cet ouvrage a pour ambition de discuter l’articulation de l’histoire, de l’anthropologie des arts, du patrimoine et des mémoires plurielles dans le contexte de la construction nationale de Taiwan à la faveur des grands débats identitaires qui ont agité la société multiculturelle insulaire durant ce dernier quart de siècle. Il tente de brosser les portraits pris sur le vif de différentes communautés locales à un moment précis de la rencontre de leur destin communautaire et de leur destin collectif. La démarche se fixe dans cet état des lieux l’objectif d’explorer les contributions, maladresses, ambiguïtés, contradictions et tribulations identitaires à l’œuvre. La première partie aborde la question des patrimoines militaire, industriel, artistique et archéologique de l’île à travers le prisme du métissage et de la multiculturalité. Une seconde partie développe une réflexion sur les pratiques de revitalisation identitaire au sein des communautés austronésiennes mais aussi chez les Hakkas et dans les communautés waisheng (continentales). Une dernière partie investigue la mise en valeur touristique et les enjeux d’un patrimoine chargé d’histoire qui dévoile le mécanisme souvent ambigu d’une mémoire collective.

Lien vers le site de l’éditeur : ici

4E PRIX CHRISTIAN RICOURT Du jeune chercheur en études taïwanaises

Félicitations à Alexandre Gandil pour l’obtention du quatrième prix Christian Ricourt du jeune chercheur en études taïwanaises pour son travail autour de “De quoi “la taïwanisation” est-elle le nom ? La trajectoire du Parti Démocrate Progressiste à Kinmen” !

Ce prix a été remis par M. l’Ambassadeur Wu Chih-chung à l’occasion des journées annuelles jeunes chercheurs francophones en études taïwanaises organisées par l’Association Francophone d’Études Taïwanaises à l’IEP de Lyon.

CONFérence F. Jagou “La contribution de Gongga Laoren (1903-1997) à la diffusion du bouddhisme tibétain à Taïwan” (29 janvier, Musée Cernuschi )

La SEECHAC (Société Européenne pour l’Etude des Civilisations de l’Himalaya et de l’Asie Centrale) annonce la tenue de la conférence suivante :

La contribution de Gongga Laoren (1903-1997) à la diffusion du bouddhisme tibétain à Taïwan par
Fabienne Jagou Directeur de recherche EFEO

La conférence se tiendra le 29 janvier 2019, à 18h00, dans l’auditorium du premier étage, au Musée Cernuschi (7, Avenue Velasquez, 75008 Paris)

 

cONFérence de f. Mengin “Représenter un État non reconnu : le métier de diplomate taïwanais” (29 janvier, ehess)

Dans le cadre du cycle de conférences “Perspectives taïwanaises”, Madame Françoise Mengin, directrice de recherche au CERI (Sciences po) donnera une conférence sur le thème : Représenter un État non reconnu : le métier de diplomate taïwanais

La conférence aura lieu le mardi 29 janvier de 17h00 à 18h30 dans la salle A7-37 (EHESS, 54 bd. Raspail 75006).

Rencontres avec l’écrivain taïwanais Huang Chong-kai

A l’occasion de la parution aux éditions L’Asiathèque de la traduction française de son premier roman, Encore plus loin que Pluton, l’écrivain taiwanais Huang Chong-kai [黃崇凱] effectuera du 16 au 21 novembre une tournée en France et en Belgique, a annoncé la maison d’édition.

Traduit par Lucie Modde, Encore plus loin que Pluton narre l’histoire de deux hommes – un professeur d’histoire et un jeune intellectuel – aux vies incertaines et aux souvenirs entremêlés et des personnages qui gravitent autour d’eux : une mère en phase terminale, des jumeaux imaginaires, une mystérieuse fille de Neruda ou un improbable empereur d’Amérique.Qui est le personnage et qui est l’écrivain ? Ou bien s’agit-il du même être qui s’invente une double vie pour briser l’atonie de son quotidien ?Comme Pluton, expulsée en 2006 de la liste des planètes du système solaire, l’identité, l’histoire et la mémoire sont sans cesse réécrites, repoussées, suspendues à un fil.

Acclamé par la critique à sa sortie à Taiwan en 2012, ce roman a donné lieu version en chinois simplifié en Chine en 2013. La traduction française sort le 14 novembre.

A cette occasion, Huang Chong-kai sera le 16 novembre à la librairie Le Phénix, à Paris, en compagnie de sa traductrice Lucie Modde; et les 17 et 18 novembre au Salon de l’Asie, à Lyon, participant à deux tables rondes portant sur « La culture populaire à Taiwan » et « Les fake news en Asie », aux côtés de Gwennaël Gaffric, directeur de la collection Taiwan Fiction chez L’Asiathèque.

Le 19 novembre, il donnera à l’Université libre de Bruxelles (ULB), en Belgique, une conférence sur le thème « Nouvelles tendances de la littérature taiwanaise », avec Vanessa Frangville, titulaire de la chaire de sinologie à l’ULB, et Gwennaël Gaffric. Le même jour, il assistera à l’ULB à la projection du film The Great Buddha + de Huang Hsin-yao [黃信堯].

Le 20 novembre, l’écrivain sera à l’Université de Gand, en Belgique, pour une conférence sur le thème « The Future of Taiwan Literature and Society », avec Bart Dessein, professeur de langue et culture chinoises à l’Université de Gand, et Gwennaël Gaffric. Le 21 novembre, c’est à la librairie L’Architecte, à Bruxelles, qu’il donnera rendez-vous aux lecteurs, avec Vanessa Frangville, Gwennaël Gaffric et Kevin Henry (Université de Mons).

Cette tournée est organisée en partenariat avec le ministère de la Culture de Taiwan, l’Université libre de Bruxelles, le Bureau de représentation de Taipei en Belgique et auprès de l’Union européenne, et le Centre Culturel de Taiwan à Paris.

Conférence “Regard sur les échanges inter-détroit et la jeunessedans les études taïwanaises en Chine”

La deuxième conférence du cycle “Perspectives taïwanaises”, organisé par  le programme French Taiwan Studies, aura lieu le vendredi 9 novembre 2018 de 15h00 à 16h30 dans la salle 1 de l’EHESS (54, bd. Raspail). Les professeurs Zhang Baorong (張寶蓉), Chen Chao (陳超) et Xiao Rikui (蕭日葵) feront une présentation sur le thème: 

Regard sur les échanges inter-détroit et la jeunessedans les études taïwanaises en Chine

Conférence “Y a-t-il une place pour une identité taïwanaise dans la société internationale ?”

La première conférence du cycle “Perspectives taïwanaises”, organisé par Samia Ferhat, aura lieu le 29 octobre 2018 de 15h00 à 16h30 dans la salle A7-37 de l’EHESS (54, bd. Raspail). Monsieur l’Ambassadeur Wu Chih-Chung, Représentant de Taïwan en France fera une présentation sur le thème :

Y a-t-il une place pour une identité taïwanaise dans la société internationale ?

SOAS Centre of Taiwan Studies (2018 Taiwan Studies Summer School)

During the week of 9 July – 13 July 2018, SOAS Centre of Taiwan Studies will be holding our 11th Summer School with a particular focus on Taiwan Indigenous Studies. The summer school will be open to all with an interest in Taiwan Studies including members of the public outside of SOAS. Those interested in attending are welcome to attend all 5 days or pick and choose which days/talks are of particular interest and register accordingly.

The summer school programme is now available for view online at:

https://www.soas.ac.uk/taiwanstudies/summerschool/

If you would like to register to attend, please register your interest now using the following link:

https://goo.gl/forms/qFCRhdtw6C8l7xNo1

Troisième prix Christian Ricourt du Jeune chercheur francophone en études taïwanaises remis à Pierrick Rivet

À l’occasion des Journées annuelles des jeunes chercheurs francophones en études taïwanaises organisées par l’AFET à l’Université de Montpellier-Paul Valéry, a été remis le prix Christian Ricourt 2018 du Jeune chercheur francophone en études taïwanaises à Pierrick Rivet, pour son travail sur la littérature “tongzhi” à Taïwan.

Félicitations à lui !