Anthologies de nouvelles taïwanaises

Parution de deux recueils de nouvelles taïwanaises, édités par Angel Pino et Isabelle Rabut, chez You Feng.

Les deux volumes, Le petit bourg aux papayers et Le cheval à trois jambes – titres respectifs de nouvelles de Long Yingzong [龍瑛宗] et Zheng Qingwen [ou Cheng Ching-wen, 鄭清文] –, présentent un panorama de la littérature taiwanaise moderne depuis la colonisation japonaise jusqu’à l’après-guerre, notamment les années 1950 et 1960 où cette littérature connut un essor effréné marqué par l’avènement du courant moderniste.

http://you-feng.com/lechevalatroisjambes.php

 

Nouvelle collection de poésie taïwanaise (éditions Circé)

 

Chen Li, Cartes postales pour Messiaen (« Coll. Poésie taïwanaise », Circé, trad. Marie Laureillard)

Hsia Yu, Salsa (« Coll. Poésie taïwanaise », Circé, trad. Gwennaël Gaffric)

Luo Fu, À cause du vent (« Coll. Poésie taïwanaise », Circé, trad. Alain Leroux)

Cette collection est dirigée par Marie Laureillard

Plus d’informations sur le site de l’éditeur : http://editions-circe.eu/index.php/2016/07/12/2017-poesie-taiwanaise/

15th Annual Conference of the European Association of Taiwan Studies (EATS), Zürich

Source : http://www.eats-taiwan.eu/conference/eats-2018_call-for-paper

The 15th EATS Conference will take place in Zurich, Switzerland, 4–6 April 2018. The main theme of the conference is Sustainable Taiwan. The local organiser is University of Zurich.

Download the Call for Paper PDF

In environmental sciences ‘sustainability’ means ‘the quality of not being harmful to the environment or depleting natural resources, and thereby supporting long-term ecological balance’. However, ‘sustainability’ is more than a recent buzzword and embraces a much broader philosophy and practice. If we consider ‘sustainability’ as an ecosystem, a lifestyle, a community or a world that is capable of supporting itself and its surroundings indefinitely, we believe ‘sustainability’ is an equally important concept for scholars and students of all disciplines – social sciences, arts and humanities, or Taiwan Studies generally.

The 15th Annual Conference of the European Association of Taiwan Studies (EATS) adopts a broadly defined theme of ‘sustainability’ and invites researchers of all backgrounds to address the following questions: How have the people on Taiwan survived political, social and cultural challenges? How may Taiwan contribute to a more sustainable world in the future? What are the issues facing the islanders today to maintain their lifestyles and what solutions to them could be proposed? Are Tsai Ing-wen’s approaches to transitional justice, gender equality, cross-strait relations, economic growth, environment, and cultural development sustainable?

For submission, please send an abstract of 500 words (including 3–5 keywords in Word Document), together with a separate page indicating your first name, surname, affiliation, status (i.e. Faculty, MA, PhD, Researcher), gender and email contact to info@eats-taiwan.eu (subject: abstract of SURNAME, Given Name) and cc. adina.zemanek@eats-taiwan.eu by 31 August 2017. After a double blind review process, we will announce the successful submissions by 30 November 2017.

To encourage junior researchers, EATS will organize special panels for students currently enrolled in MA programmes to practice their presentation skills and to receive critical feedback on their work. The MA panels are not confined by the theme of the conference, although it should be relevant to the broadly defined field of Taiwan Studies. To submit to MA panels, please send an abstract of 300-500 words on a topic of your choice, together with a separate page indicating your first name, surname, affiliation, gender and email contact to info@eats-taiwan.eu (subject: MA abstract of SURNAME, Given Name) and cc. adina.zemanek@eats-taiwan.eu by 31 October 2017. After a double blind review process, we will also announce the successful submissions by 30 November 2017.

Accepted postgraduate presenters (PhD and MA students) who are affiliated with European institutions, or the 2018 Young Scholar Award finalists, will receive a travel grant of 150 euros.

Le Magicien sur la passerelle (Wu Ming-yi)

Wu Ming-yi, Le Magicien sur la passerelle (Asiathèque, « Taiwan Fiction », trad. G.Gaffric)

Lien vers le site de l’éditeur : http://www.asiatheque.com/fr/book/le-magicien-sur-la-passerelle

Présentation de l’éditeur : Sur la passerelle reliant le bâtiment « Ai » (Amour) et le bâtiment « Hsin » (Confiance) du grand marché de Chunghua, à Taipei, un magicien exerce son art. Autour de lui, tout un monde s’active dans de petits métiers. Le narrateur, qui a une dizaine d’années à cette époque-là, tient un stand de semelles en face de l’illusionniste. Comme ses camarades, il est fasciné par ses tours, dont certains dépassent la mystification habile du prestidigitateur et semblent mener à de mystérieux mondes parallèles. Devenu adulte et toujours hanté par ce troublant personnage, il interroge ceux de sa génération qui ont pu avoir naguère des contacts avec lui. L’évocation du souvenir du magicien donne lieu à une mosaïque de récits, tantôt drôles, tantôt poignants, où le marché devient le royaume de l’aventure et du fantastique et où se révèlent les rêves et les angoisses existentielles des jeunes Taïwanais de la capitale.

Taipei : histoires au coin de la rue (dir G.Gaffric)

Taipei : histoires au coin de la rue (Asiathèque, « Taiwan Fiction », dir G.Gaffric)

Lien vers le site de l’éditeur : http://www.asiatheque.com/fr/book/taipei-histoires-au-coin-de-la-rue

Présentation de l’éditeur :

Ce recueil qui réunit des nouvelles d’auteurs taïwanais contemporains, propose une plongée dans l’atmostphère de la ville de Taipei, telle qu’elle est ressentie par une série de personnages souvent transplantés dans la métropole à la suite d’événements politiques, de drames familiaux ou pour des raisons économiques. Parmi eux, des jeunes gens de diverses origines, confrontés à des moments douloureux de leur existence, qui s’interrogent sur leur identité et leur avenir. En intermèdes à ces récits au climat parfois âpre, sombre et violent, des échappées dans de petits restaurants de rues de la capitale ménagent au lecteur des haltes savoureuses. Elles sont l’œuvre de Shu Kuo-chih, bien connu à Taiwan pour ses chroniques gastronomiques.

L’Asiathèque a publié Membrane, de Chi Ta-wei, en 2015 et le Magicien sur la passerelle, de Wu Ming-yi, en 2017 dans la collection « Taiwan Fiction ».

Traduit du chinois (Taiwan) sous la direction de Gwennaël Gaffric, auteur de la préface : « Taipei, histoire et histoires ».

Jane Jian – Lin Yao-teh – Walis Nokan – Lo Yi-chin – Wu Ming-yi – Chi Ta-wei – Chang Wan-k’ang – Chou Tan-ying – Shu Kuo-chih

Nouvelles et chroniques traduites par Olivier Bialais, Marie-Paule Chamayou, Mélie Chen, Gwennaël Gaffric, Coraline Jortay, Marie Laureillard, Damien Ligot, Lise Pouchelon et Chingjin Wu-Soldani

Changement processuel à Taiwan : Acteurs, valeurs et changement (Perspectives Chinoises)

Changement processuel à Taiwan : Acteurs, valeurs et changement (Perspectives Chinoises, 2017/2)

Lien vers le site de la revue : http://perspectiveschinoises.revues.org/7703

2e prix Christian Ricourt du jeune chercheur en études taïwanaises

À lʼissue des Journées jeunes chercheurs ayant eu lieu les 16 et 17 mars 2017, le Prix Christian Ricourt du jeune chercheur en études taïwanaises a récompensé Béatrice Zani pour son travail en sociologie sur les femmes migrantes chinoises à Taïwan, en la présence de Son excellence l’ambassadeur Monsieur Zhang Ming-zhong.

Dʼune valeur de 500 euros, alloués par des fonds privés, ce prix récompense une communication (écrite et orale) d’un jeune chercheur aux Journées jeunes chercheurs Taiwan organisées par l’AFET, en collaboration avec d’autres institutions. Le jury scientifique est composé des cinq membres du bureau de l’AFET et de chercheurs confirmés en études taïwanaises, faisant partie du comité scientifique des journées.