Archives mensuelles : octobre 2019

Appel : International Journal of Taiwan Studies (Language and Society in Taiwan)

Appel à contributions pour l’International Journal of Taiwan Studies (plus d’informations ci-dessous) :

International Journal of Taiwan Studies
Topical Section Call for Papers

“Language and Society in Taiwan

Since the beginning of the twentieth century, Taiwan has undergone continuous and profound sociolinguistic changes. Modern language planning was initiated by the Japanese colonial government and its decision to establish Japanese as Taiwan’s national language (kokugo). This policy introduced three innovative moments: first, the modern concept of a national language was for the first time introduced to Taiwan. Second, by actively implementing the spread of the national language, the Japanese colonial period marks the beginning of institutionalised linguistic hierarchies. Third, the top position within this hierarchy was attributed to Japanese, a new language on Taiwan’s linguistic map. After the regime change in 1945, the KMT government continued this national language policy, the only significant change being the replacement of Japanese with Mandarin. As a result of national language planning, Taiwan society at large has undergone two major language shifts. By 1945, according to historical reports, the use of the Japanese language was widespread, and had even entered private domains. At the end of the twentieth century, Mandarin had been successfully established as Taiwan’s dominant language of education, government administration and media; its use in private domains had reached unprecedented levels. At the same time, since the late twentieth century, the reverse effects of national language planning have become increasingly obvious: a growing marginalisation and even endangerment of the mother tongues of the great majority of Taiwan’s population, i.e. the Austronesian languages of ethnic minorities, Hakka and the Southern Min dialects collectively referred to as Hoklo or Taiwanese. For some 20 years, this process of marginalisation and endangerment has been an issue of closely connected debates on the re-definition of national language policies, language in education, and Taiwan identity at large.

Against this historical backdrop, this topical section of the International Journal of Taiwan Studies (IJTS) welcomes papers that address recent developments in Taiwan’s language planning. Due to the current shortage of empirical studies that engage with language policies after 2000, we particularly encourage inquiries into the effects of mother tongue education, the promulgation of language laws, and non-governmental language activism. Moreover, although the fields of language planning and societal multilingualism have witnessed the introduction of new frameworks, concepts and approaches in the past years, Taiwan has played only a marginal role in theory building. Therefore, contributions that apply concepts such as linguistic justice or agency in language planning to Taiwan’s language situation are particularly welcome.

To signal your interest and intent to write an article in this topical section please email an abstract (300-400 words) along with a short bio (50-100 words) to the guest editors: Professor Henning Klöter (Humboldt University of Berlin, email: henning.kloeter@hu-berlin.de) and Julia Wasserfall (julia.wasserfall@hu-berlin.de) by 31 January 2020.

Timeline

By 31 January 2020: Submission of abstract.

By 29 February 2020: Decision by guest editors on invitations for manuscript submission.

By 31 August 2020: Submit manuscript (5000-7000 words) to Professor Henning Klöter and Julia Wasserfall, for review by editors.

By 31 January 2021: Submit manuscript online to the IJTS for double-blind peer review.

Parution « Taïwan : Taïwan des années 1930 aux années 1950 : La naissance d’une société pluraliste » (Le Monde Chinois n°58)

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution du nouveau numéro de la revue Le Monde Chinois, qui comprend un dossier sur Taïwan.

Les articles portant sur Taïwan :

Éditorial : Formose entre deux Empires. La Chine au Maghreb et en Méditerranée, Emmanuel Dubois de Prisque et Jean-Yves Heurtebise

Taïwan des années 1930 aux années 1950 : la naissance d’une société pluraliste, Philippe Chevalérias

1945-1949 : une période charnière pour l’économie de Taïwan. Crise économique et nouvelles opportunités, Philippe Chevalérias

The distinctive features of urban primacy in Taiwan from Japanese colonial context till early KMT authority regime, Chun-ya Liu

D’une assimilation à l’autre : la transition des politiques éducatives japonaises à celles de la République de Chine à Taïwan dans l’après-guerre, Vladimir Stolojan-filipesco

Le corps dansant comme territoire politique. La transition par la danse dans la société taïwanaise, Chanyueh Liu

La peinture à Taïwan des années 1930 aux années 1950 : échos artistiques du contexte socio-politique, Marie Laureillard

Miyuan, (re)imaginings of the Japanese legacy, and the making of postcolonial discourse in 1990s Taiwan, Coraline Jortay

Lien vers le sommaire complet : https://www.cairn.info/revue-monde-chinois-2019-2.htm

Assises des études taïwanaises francophones 2020, Paris

L’AFET, en partenariat avec l’EFEO, l’Académie des sciences morales et politiques et l’Assemblée nationale, organisera à Paris, du 9 au 11 décembre 2020, les Assises des études taïwanaises francophones. Nous vous invitons à y prendre part activement en répondant à cet appel à communication.

Ces Assises ont pour objectif de rassembler, trois jours durant, les spécialistes de Taïwan des différentes disciplines des sciences humaines et sociales, dont la langue française a été l’une des langues d’apprentissage des sciences sociales, est une source d’inspiration théorique, et demeure une des langues privilégiées de restitution des travaux, dans le cadre de discussions avec le reste de la communauté scientifique. L’appel est détaillé dans ce document :

 Appel_à_communication_Assises.pdf

L’appel à communication est ouvert à toutes et tous, sans distinction de nationalité, de statut institutionnel ou de niveau d’études. Les propositions d’intervention sont à soumettre jusqu’au 15 décembre 2019, via le formulaire ci-joint, à retourner à l’adresse bureau@etudes-taiwanaises.fr.

 Formulaire_Assises_Taïwan_2020

Les auteurs dont les propositions auront été acceptées seront notifiés le 15 février 2020 et pourront ensuite nous faire parvenir leurs articles (de 5,000 à 10,000 mots) jusqu’au 15 septembre 2020 à l’adresse secretaire@etudes-taiwanaises.fr.

Le cinquième prix Christian Ricourt du jeune chercheur francophone en études taïwanaises, d’un montant de 500€, sera remis à l’issue des Assises. Les candidats seront évalués sur la base du document de recherche transmis et sur leur prestation orale lors des Assises. Le règlement du prix est disponible ici :

 Règlement_du_prix_C._Ricourt_Etudes_Taïwanais…

24e Prix de la Fondation culturelle franco-taïwanaise

Chers amis,

Nous avons le plaisir de vous annoncer que l’AFET fait partie des récipiendaires du 24e Prix de la Fondation Culturelle Franco-Taiwanaise décerné par le Ministère de la Culture de Taïwan et de l’Académie des Sciences Morales et Politiques de l’Institut de France. 

Nous remercions chaleureusement Mesdames et Messieurs les Académiciennes et Académiciens et membres du Jury de la Fondation pour leur choix.

Nous tenions également à vous remercier, membres du réseau des études taïwanaises francophones et participants à nos manifestations, pour votre soutien et votre participation au développement et à la promotion des études taïwanaises francophones auxquelles l’association contribue en essayant de rassembler le plus grand nombre possible de ses acteurs à travers des manifestations diverses et notre lettre d’information. Avec ce Prix, qui sera remis dans le courant de l’année 2020, l’année des dix ans de l’AFET, les études taïwanaises francophones gagneront encore en visibilité.

Conformément aux délibérations de nos deux dernières Assemblées générales et à ce que nous avons proposé dans le dossier de candidature pour le Prix, ce dernier sera prioritairement employé au financement des premières Assises des études taïwanaises francophones qui se tiendront à Paris du 9 au 11 décembre 2020.

Nous reviendrons très bientôt vers vous pour plus de détails concernant cet événement en préparation. Sans attendre que l’appel à communication, qui sera bientôt finalisé, vous soit envoyé, nous vous invitons d’ores et déjà à réfléchir à votre possible participation et à bloquer les dates de cet événement qui, nous l’espérons, nous rassemblera tous.